24 juin 2024

Seneinfo

Restez toujours informé

La Société des pétroles du Sénégal, connue sous le nom de Petrosen, a récemment adopté une stratégie de financement innovante en obtenant plusieurs prêts auprès d’opérateurs pétroliers majeurs, notamment Woodside, BP et Kosmos. Cette démarche s’inscrit dans le cadre de projets pétroliers et gaziers d’envergure, destinés à renforcer la position du Sénégal sur la scène énergétique internationale. Emprunt auprès de Woodside Dans le cadre du projet pétrolier Sangomar, Petrosen a signé un accord de prêt avec l’entreprise australienne Woodside, le 9 janvier 2020. Ce prêt s’élève à 450 millions de dollars et vise à financer une partie des besoins de Petrosen pour le développement de ce projet. Initialement prévu pour une durée de cinq ans, ce prêt a été prolongé de deux années supplémentaires à compter de la date d’échéance initiale, jusqu’au remboursement intégral selon Liberation. Le taux d’intérêt appliqué à ce prêt est de 6,5 % par an. Le remboursement de ce prêt se fera à partir des revenus issus de la vente de pétrole brut, représentant la part de Petrosen dans le projet Sangomar. Cette approche permet à Petrosen de bénéficier des retours sur investissement générés par la production pétrolière pour honorer ses engagements financiers. Projet Grande Tortue Ahmeyim (GTA) : Accords avec BP et Kosmos Petrosen a également utilisé une stratégie similaire pour le financement du projet Grande Tortue Ahmeyim (GTA), qui concerne le développement de deux champs de gaz offshore. En février 2019, Kosmos et BP ont signé des accords de prêt avec les compagnies pétrolières nationales de la Mauritanie et du Sénégal pour financer la part respective des coûts de développement encourus pour la première phase de production. BP a accordé à Petrosen un prêt de 290,0145 millions de dollars sur une période initiale de sept ans, avec un taux d’intérêt annuel de 6,5 %. Le remboursement de ce prêt sera effectué à partir des revenus issus de la vente du gaz naturel, garantissant ainsi une source de financement stable et alignée avec les revenus futurs de Petrosen. Par ailleurs, Kosmos a accordé à Petrosen une facilité de crédit de 144,9855 millions de dollars. Ce financement supplémentaire renforce la capacité de Petrosen à participer activement au développement du projet GTA, en assurant une couverture financière adéquate pour ses obligations. Perspectives et Implications La stratégie de financement de Petrosen, basée sur des emprunts auprès de partenaires industriels majeurs, témoigne de la confiance des investisseurs internationaux dans le potentiel énergétique du Sénégal. En alignant les remboursements sur les revenus futurs générés par la production pétrolière et gazière, Petrosen parvient à sécuriser les ressources nécessaires tout en minimisant les risques financiers à court terme. Cette approche permet également à Petrosen de maintenir une participation significative dans des projets stratégiques, renforçant ainsi son rôle et son influence dans le secteur énergétique régional. À mesure que les projets Sangomar et GTA progressent, les revenus générés devraient non seulement couvrir les engagements financiers de Petrosen, mais aussi contribuer à la croissance économique et au développement durable du Sénégal. In fine, les accords de prêt conclus par Petrosen avec Woodside, BP et Kosmos illustrent une stratégie financière proactive et bien pensée, visant à maximiser les opportunités offertes par les ressources naturelles du pays.