15 avril 2024

Seneinfo

Restez toujours informé

Supposé recrutement à l’ASP: un proche du DG dément et apporte des précisions

Un récent tweet du député Guy Marius Sagna a suscité de vives réactions dans la presse, évoquant un recrutement récent par le Directeur Général de l’Agence d’Assistance à la Sécurité de Proximité (ASP) les 27 et 28 mars 2024. Cependant, le principal intéressé, Mamadou Salif Sow, dément formellement ces informations. 
Amadou Sow, son attaché de cabinet, a tenu à clarifier la situation : « Quand le Directeur Général Mamadou Salif Sow est arrivé à la tête de cette agence, il a mis un nouveau organigramme qui a été validé par le Conseil de Surveillance. Ainsi, il a créé six(6) pôles et les coordonnateurs de ces 6 pôles avaient des Contrats à Durée Indéterminée (CDI). Nous avons une Direction de la Recherche, du Développement et Innovation pour plus d’efficacité et le contrôle de l’effectivité des ASP qu’on paie dans chaque Pôle. Sur ce, la Direction a décidé de mettre des contrôles dans chaque Pôle et c’est ce qui justifie le recrutement de contrôleurs, de nouveaux chefs d’unités départementales pour remplacer  les six (6) CDI cités plus haut. Certains cadres ont également été recrutés au niveau de la Direction de la Recherche, du Développement et de l’Innovation. Tous ces recrutements ont été soumis, validés par le Conseil de Surveillance de l’ASP et le budget a été approuvé et par ce même Conseil, le Ministre de l’Intérieur et le  Ministre des Finances. Alors, ces contrats dont on fait allusion date du 1er février 2024 ».
Concernant le recrutement des ASP, son attaché de cabinet explique : « En ce qui concerne l’enrôlement de nouveaux ASP, eu égard au manque criard d’effectif,  
après avoir réalisé un audit physique des ASP, le Conseil de Surveillance avait autorisé le DG Mamadou Salif Sow de procéder au recrutement d’autres agents. Ce que fut fait. Le chiffre a ainsi été budgétisé, validé et autorisé par le Conseil de Surveillance. Donc le DG de l’ASP n’a jamais fait de recrutements au mois de mars. Ce que le député Guy Marius Sagna a écrit est faux. Ce sont de simples affabulations et cela ne rime à rien. En tant qu’élu du peuple, il devrait se rapprocher de la Direction avant de véhiculer des sornettes. Pour votre gouverne, tous les recrutements ont été soumis au préalable à l’accord du Conseil de Surveillance. Tout ce que raconte GMS c’est songe et mensonge ! Les contrats sont signés le 1er février et l’inspection du travail le 1er mars ».
Amadou Sow n’a pas manqué de critiquer le député Sagna, affirmant qu’en tant qu’élu du peuple, il devrait se rapprocher de la Direction avant de « véhiculer des sornettes ». « Tout ce que raconte GMS c’est songe et mensonge ! Les contrats sont signés le 1er février et l’inspection du travail le 1er mars », a-t-il ajouté.
Par ailleurs, Amadou Sow a tenu à rappeler les réalisations de Mamadou Salif Sow depuis sa nomination à la tête de l’ASP. Selon lui, le directeur  général a réussi à instaurer une nouvelle dynamique au sein de l’agence en une année seulement. « C’est sous son magistère que les ASP ont obtenu une augmentation de leurs émoluments et la dotation d’un nouveau siège pour la Direction Générale », précise-t-il.
Enfin, concernant les salaires, Amadou Sow assure qu’il n’y a « aucun arriéré de salaire » et que « tous sont payés à temps ».
                                                     SENEWEB.