22 février 2024

Seneinfo

Restez toujours informé

Justice : La Liberté provisoire est refusée au candidat Bassirou Diomaye Faye

Bassirou Diomaye Faye sera l’unique candidat qui ne va pas battre campagne pour l’élection présidentielle 2024. Sa demande de liberté provisoire a été rejetée par le doyen des juges d’instruction, a-t-on appris.

La coalition Diomaye Président, qui donne l’information dans un communiqué parvenu à Senego, s’insurge contre la situation de leur candidat. « Pour la première fois dans notre histoire politique, un candidat accusé et même pas encore jugé, donc qui garde ses droits politiques encore intacts, est empêché de battre  campagne », ont-ils réagi.

Lundi 22 janvier 2024, suite à la validation définitive de sa candidature par le Conseil constitutionnel, l’avocat de Bassirou Diomaye FAYE avait introduit une demande de liberté provisoire, rappelle la coalition du candidat de l’ex-Pastef, qui dit ne pas comprendre que « le régime persiste dans sa volonté de spolier les droits de tout opposant. »

La coalition Diomaye Président rappelle une promesse qui aurait été faite par le président de la République, selon laquelle qu’il ne s’opposerait pas une demande de liberté provisoire. Promesse d’ailleurs confirmée par son garde des Sceaux, disent-ils.