23 avril 2024

Seneinfo

Restez toujours informé

Le Projet Agropole du Sénégal dans la tourmente

Le Projet zone de transformation agro-industrielle, le PZTA ou Agropole, est dans une zone de turbulence. En effet, l’exécution d’un marché a entraîné la saisine de l’Arcop (ex-Armp) qui contrôle les règles d’attribution des marchés et la Bad en tant que bailleresse de fonds. À la suite d’une polémique sur l’attribution d’un marché, l’Arcop et la Bad ont été saisies, l’Arcop en tant qu’agence de régulation des marchés et la Bad en tant que bailleur de fonds du projet.
Dans la lettre plainte contre la direction de l’Agropole, la société D Business informe avoir été attributaire, en tant que moins disant sur appel d’offres, d’un marché de fournitures d’outils de communication à la cellule d’exécution du projet d’un montant de 32,982 millions. Le marché en question a fait l’objet d’un contrat entre D Business Services et Agropole, à la date du 21 février 2023.
Mais, à sa grande surprise, déplore D Business, le marché est en train d’être exécuté par une autre personne qui n’avait pas soumissionné, donc en violation des règles d’attribution des marchés. Insa Diop, le responsable de la société plaignante, déclare avoir saisi le service communication d’Agropole et son directeur administratif et financier,  sans succès.
 Dans sa plainte à l’Arcop et à la Bad, D Business demande le remboursement de ses frais de dossier ainsi que les droits d’enregistrement. Elle réclame également le paiement de dommages et intérêts.
 À propos d’Agropole, la Bad, qui donne les financements, a déploré dans son rapport sur ce projet qu’il n’avance pas comme prévu. La banque a évoqué des circonstances liées à la Covid-19, mais aussi à la passation des marchés et à l’exécution des prestations.
Dans ses missions, l’Agropole vise à asseoir les conditions d’un développement durable de l’agro-industrie qui constitue une niche importante d’emplois, notamment pour les femmes et les jeunes.
 Le Projet des agropoles du Sénégal a prévu l’implantation de cinq agropoles entre le nord, le sud, l’est, l’ouest et le centre du pays. Parmi ses objectifs, figure la création d’emplois pour les jeunes femmes et les femmes, l’augmentation de la production des filières et le taux de transformation des produits agricoles en vue de booster les exportations.
                                                                Par: Yandé Diop