22 février 2024

Seneinfo

Restez toujours informé

Infant!cide aux Parcelles-Assainies: Elle dissimule son nouveau-né dans un sac en plastique.

Le commissariat d’arrondissement des Parcelles-Assainies a déféré une femme de ménage qui, après avoir accouché, a mis son nouveau-né dans un sachet en plastique avant de le cacher dans une coiffeuse. Arrêtée, K. Diouf a avoué avoir provoqué la mort de son nourrisson.

Une affaire d’infanticide suscite l’indignation à l’unité 12 des Parcelles-Assainies. Ayant contracté une grossesse indésirable, K. Diouf a tout bonnement enveloppé son nouveau-né dans un sac en plastique avant de le dissimuler dans la coiffeuse d’une chambre.

Mais l’affaire s’est ébruitée lorsque la mise en cause s’esest rendue au centre de santé Nabil Choucair de la Patte d’Oie pour sa prise en charge médicale. La dame âgée de 25 ans a tenté de faire croire au personnel de santé qu’elle a laissé son nouveau-né avec son conjoint

Loin d’être convaincu par sa patiente, un médecin généraliste s’en est ouvert au chef de service du commissariat des Parcelles-Assainies. Les policiers ont procédé à l’interpellation de K. Diouf.
Interrogée sommairement au poste de police, la femme de ménage a déclaré qu’elle a enfermé son nouveau-né dans une chambre.

La perquisition effectuée chez elle a permis de découvrir le nourrisson dans la coiffeuse. Il a été enveloppé dans un sachet en plastique . Le corps sans vie a été déposé à la morgue de l’hôpital par les sapeurs-pompiers. Au terme de l’enquête, K. Diouf a été présentée au procureur.