14 avril 2024

Seneinfo

Restez toujours informé

Louga:les revendications des habitants du village de Wadane Sougou à l’endroit du nouveau gouvernement

De multiples revendications attendent le nouveau régime du président Bassirou Diomaye Faye. Après les syndicalistes, ce sont celles des habitants du village de Wadane Sougou dans le département de Kébemer.

En  effet, la population de cette localité draine un chapelet de doléances entre autres, un poste de santé, des salles de classe et aussi l’érection de leur village en commune.

Situé dans quelque kilomètre du département de Kébémer dans la région de Louga, le village religieux de Wadane Sougou attend ainsi des changements venant de l’actuel chef d’Etat du Sénégal.

Selon Serigne Ahmet Sougou,un habitant du village l’absence d’infrastructures sociales de base pénalise beaucoup les populations. Le village ne dispose pas de poste de santé et pour se soigner les habitants parcourent des kilomètres.

« Des fois, on fait sept kilomètre entre Wadane et Thiologne, Wadane-Kébémer vingt-sept kilomètres, Wadane-Touba soixante Kilomètre » a lancé Serigne Amet Sougou.

C’est seulement le secteur de la santé qui fait défaut dans ce village, Wadane Sougou possède une seule école et elle n’a été clôturé et n’a que deux salles de classes. La démographie du village de Wadane Sougou se fortifie de plus en plus et beaucoup de villages dépendent de cette localité raison pour laquelle les populations demandent l’érection de ce village en commune.

« Wadane se trouve dans la commune de Thiolome qui compte quatre-vingt-quatre villages. Et presque beaucoup de ces villages dépendent de Wadane avec des liens culturels et socio-économiques. Raison pour laquelle,  Wadane mérite d’être érigé en commune » a-t-il déclaré.

Autre préoccupation,  la majeure partie de leurs habitants sont à l’étranger mais pour les joindre c’est tout un problème. « Pour joindre nos parents qui sont hors du Sénégal. Nous sommes obligés d’attendre tard le soir pour pouvoir nous connecter même si la Sonatel a réussi à installer une antenne ici. Mais les travaux sont un lents  » a souligné Serigne Ahmet Sougou.