20 mai 2024

Seneinfo

Restez toujours informé

Effondrement de la dalle des toilettes Les étudiants de l’ESEA menacent de passer nuit à la belle étoile

Les étudiants de l’Ecole Supérieure de l’Economie Appliquée ne se sentent plus en sécurité dans leurs campus social à cause de l’effondrement de la dalle de leurs toilettes. En effet, le  bâtiment est en état de délabrement très avancé. Ses étudiants très en verbe dénoncent le non-respect du consensus qui a été trouvé entre eux et la direction du Coud qui leur avait promis un relogement dans les nouveaux bâtiments de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar. Très en colère, ces étudiants alertent sur leurs situations et confient préférer dormir à la belle étoile plutôt de que retourner dans leurs logements

Revenant sur le scénario de l’effondrement, El Hadji Ndongo Ndiaye président de l’amicale des étudiants de l’ESEA, a indiqué que cette bâtisse qui abrite les filles de plusieurs années confondues , dans les toilettes se trouvant au rez de chaussez, dans l’aile gauche s’est effondré donc sachant que des étudiants de deuxième année venaient tout juste de sortir de cet endroit  , étant donné également que ces bâtiments ont été jugés ultérieurement inhabitables par le Coud et qui devaient être détruits.

« Le bâtiment devait être réhabilité par le Coud afin qu’on puisse faire habiter nos étudiants parce que comme vous le savez tous , au début , nous avons trouvé un consensus afin de pouvoir loger nos étudiants , la gap qui devait être logé dans ce bâtiment que vous voyez et qui se trouve dans ce site doit être construit des bâtiments de l’Amsa mais à notre grande surprise à l’ouverture le 22 , nous nous sommes retrouvés ici dans le campus social et sans logement donc nous en tant qu’étudiant , nous ne pouvons pas tolérer être logé dans ces états oubien soient dans les bâtiments ou l’état de délabrement est très avancé » a-t –il fustigé

La direction du Coud clarifie.

Interpellée sur la situation, la direction du Coud n’a pas tardé d’apporter des précisions. Selon les membres, ces bâtiments ont été inspectés par les services compétents avant qu’ils ne soient ouverts aux étudiants, net  aucun danger n’a été noté a renseigné D. Ndob Seck du service administratif se désolant toutefois  de cet incident et promet de trouver de meilleurs logements aux étudiants et dans les plus brefs délais

A en croire M. Seck, effectivement, au niveau de l’ESEA, il y a quatre (4) bâtiments de cette nature, en plus du grand amphithéâtre, et  tous ces bâtiments ont été construits pendant la même période plus précisément à la fin de l’année passée , vu l’état des bâtiments , l’autorité a écrit à la protection civile qui a déployé une équipe du préfet et tous les acteurs concernés.

« Dans le campus, il y a deux nouveaux bâtiments qu’on appelle bâtiment Amsa et dans ces deux nouvelles infrastructures, il est prévu de loger uniquement les primo entrants c’est-à-dire les étudiants qui viennent d’arriver à l’université et le nombre d’étudiants de l’ESEA concerné par cette nouvelle mesure est de 90 et nous avons retenus de loger ce même nombre au niveau du grand campus » a-t-il expliqué