24 juin 2024

Seneinfo

Restez toujours informé

ICS, unité de chimiothérapie de la Casamance, centre hospitalier régional de Thiès… : Les 51 questions de Guy Marius Sagna

Guy Marius Sagna a publié, ce mardi 4 juin, 51 questions adressées aux autorités sénégalaises. Entre autres, le député a interpellé sur le montant que doit l’État du Sénégal aux travailleurs du  centre hospitalier régional de Thiès depuis 2021 ; l’accord entre les paysans et les Industries chimiques du Sénégal (ICS) ; la probable fermeture de l’unique unité de chimiothérapie de Ziguinchor.
Le parlementaire, évoquant l’accord avec les paysans, affirme que « les ICS veulent payer 105 F CFA le m2 au lieu de 605 F CFA le m2 aux 645 impactés habitants les villages de Ngakham 2, Ngomène, Gade, Ndomor, Ndiané, Ndiakhaté et Dayamber » non sans souligner sa satisfaction de « l’arrêt des sondages par les ICS dans l’arrondissement de Méouane».
Par ailleurs, M. Sagna demande au ministère de la Santé le paiement des 64 200 000 F CFA  aux  travailleurs du centre hospitalier régional de Thiès. Une somme qui leur est due depuis 2021, selon lui. 
Dans la foulée, Guy Marius Sagna évoque la probable fermeture de l’unique unité de chimiothérapie de Ziguinchor, faute d’oncologue. « Impossible d’avoir un oncologue permanent, car il y en aurait que quatre dans tout le Sénégal », a souligné le député, qui souligne que le seul oncologue qui vient « depuis novembre 2023 à Ziguinchor suit minimum 50 patients par mois. Le payeur risque de dire qu’il ne va pas payer les factures liées au séjour de l’oncologue à Ziguinchor, parce qu’il ne voit pas de contrat ». 
Les dizaines de patients qui viennent de toute la région naturelle de la Casamance et de la Guinée-Bissau risquent donc d’être renvoyés à Dakar « avec des rendez-vous très longs, si on sait que l’hôpital Le Dantec est fermé », peut-on lire dans le communiqué.
De plus, le député rappelle que l’appareil de radiographie du centre de santé de Bignona « est en panne depuis quatre mois ». « Les populations de Bignona sont obligées d’aller à 30 km de là, à Ziguinchor, pour faire une radiographie. Quand le centre de santé aura-t-il un appareil de radiographie qui marche ? », a demandé M. Sagna.
                                LENA THIOUNE.