18 mai 2024

Seneinfo

Restez toujours informé

Visite de Jean-Luc Mélenchon à Dakar : Un message très clair de Diomaye – Sonko à Emmanuel Macron ?

Les prédécesseurs de Bassirou Diomaye Faye en avaient fait la tradition : leur premier voyage à l’extérieur était destiné à la France, ancien colonisateur et partenaire historique du Sénégal. Chantre de la « rupture », le Président Bassirou Diomaye Faye a opéré une cassure en visitant les pays de la sous-région. Et pour encore marquer le coup, le nouveau gouvernement va s’entretenir avec Jean-Luc Mélenchon, l’un des plus grands opposants du Président français, Emmanuel Macron…
L’annonce a été faite par le Premier ministre, Ousmane Sonko. Jean-Luc Mélenchon, fondateur de La France insoumise (LFI), conduira une délégation à Dakar du 14 au 18 mai 2024.  Pastef voit en cette rencontre une opportunité de renforcer ses liens avec des alliés européens qui partagent des visions similaires, notamment sur les questions de souveraineté et de coopération régionale, et de s’ouvrir au monde entier.
 Mais d’un autre côté, le coup semble directement porté à Emmanuel Macron. Ce dernier, qui s’attendait à un renforcement de la coopération entre la France qu’il dirige et son allié historique, le Sénégal, comme il l’avait fait savoir au lendemain de l’élection de Bassirou Diomaye Faye dans un tweet en wolof, voit le nouveau gouvernement se rapprocher de son plus grand opposant, Jean-Luc Mélenchon.
 Le Sénégal recevra donc le « meilleur ennemi » de Macron, avant même Macron lui-même. Le message n’aurait pu être plus clair à l’endroit du Président français. 
Également, ce geste montre à Emmanuel Macron que le Sénégal est prêt à discuter avec tout le monde, pas seulement les dirigeants. 
Quelles seront les conséquences de ce rapprochement entre l’opposant français et les nouveaux gouvernants sénégalais ? Les relations entre la France de Macron et le Sénégal de Diomaye risquent-elles de se froisser ? Les prochains jours pourront nous édifier davantage.
                      MOUHAMED CAMARA.