18 mai 2024

Seneinfo

Restez toujours informé

Publication liste navires de pêche : Greenpeace Africa invite l’État du Sénégal à adhérer à la FiTI

Greenpeace Africa approuve la publication de la liste des navires autorisés à pêcher au Sénégal. La divulgation de cette liste par le ministère des Pêches, des Infrastructures maritimes et portuaires a été réclamée « depuis plus de quatre ans », « l’une des demandes phares » des communautés de pêcheurs sénégalais. 
Cependant, l’organisation indépendante qui milite pour la protection de l’environnement veut, en plus d’une audition du pavillon sénégalais, la mise en place d’un  « solide mécanisme de suivi pour contrôler et s’assurer que la pêche s’effectue en toute légalité ».
Par ailleurs, Greenpeace Africa  « encourage vivement l’État du Sénégal à adhérer à la Fisheries Transparency Initiative (FiTI), une initiative mondiale promouvant la transparence et la divulgation publique des informations sur la gouvernance des pêcheries », lit-on dans un communiqué publié ce mercredi 8 mai. Une adhésion qui va crédibiliser l’engagement de l’État du Sénégal « dans la gestion durable et transparente  des ressources naturelles et consolidera la confiance des citoyens et des acteurs de la pêche », selon le Dr. Aliou Ba, responsable de la campagne Océan de Greenpeace Africa.
L’ONG exhorte, en ce sens, l’État du Sénégal à annuler les licences de pêches illégales, impliquer les pêcheurs dans la gouvernance de l’exploitation pétrolière et gazière offshore, geler les nouvelles usines de farine de poisson, faire un audit environnemental et social de ces usines de farine de poisson, réformer le Conseil consultatif d’attribution des licences de pêche en instance délibérative, entre autres recommandations.
Pour rappel, le ministère des Pêches, des Infrastructures maritimes et portuaires a publié, le lundi 6 mai, la liste des navires battant pavillon sénégalais. Au total, 132 navires industriels nationaux ont été répertoriés, 19 étrangers et plus de 17 400 pirogues artisanales. 
                               LENE THIOUNE.