18 mai 2024

Seneinfo

Restez toujours informé

RUMEURS DE MANDATS D’ARRÊT DE LA CPI CONTRE PLUSIEURS RESPONSABLES ISRAÉLIENS

Seraient particulièrement visés par la Cour pénale internationale (CPI), dit notre correspondant à Jérusalem, Michel Paul, Benyamin Netanyahu et son ministre de la défense Yoav Gallant, le chef d’état major mais aussi d’autres responsables israéliens, politiques et militaires, directement impliqués dans la guerre entre le Hamas et Israël.

La CPI peut engager des poursuites contre des individus pour crimes de guerre, crimes contre l’humanité et génocide comme elle l’a fait pour Vladimir Poutine. Israël ne fait cependant pas partie des 124 pays membres de la Cour pénale internationale et ne reconnaît pas sa jurisdiction.

RFI.