22 juillet 2024

Seneinfo

Restez toujours informé

Projet de loi de BBY pour empêcher la dissolution de l’Assemblée : Taxawu Sénégal de Khalifa Sall prend position

Pour répondre au refus (jusque-là) d’Ousmane Sonko de se consacrer à la déclaration de politique générale devant l’Assemblée nationale, le groupe parlementaire Benno Bokk Yakaar (BBY) a décidé de riposter. Leurs membres ont annoncé l’intention de proposer une loi pour supprimer la possibilité donnée au président de la République de dissoudre l’Assemblée nationale.Mais pour y arriver, les 83 députés BBY devront convaincre 16 autres de les rejoindre pour voir la majorité absolue. Cependant, ils ne pourront pas compter sur le soutien des parlementaires de Taxawu Sénégal. Le parti de Khalifa Sall, en la voix de son député Sanou Dione, ne souhaite pas rejoindre l’initiative que compte lancer BBY pour éviter tout conflit à l’Assemblée.

« Notre position est de privilégier l’apaisement au sein de l’Assemblée nationale. Nous préférons en discuter calmement, une fois que la polémique relative à la mise à jour du règlement intérieur et au discours de politique générale du Premier ministre sera close. Présenter une telle proposition de loi constitutionnelle, visant à abolir la capacité du président à dissoudre l’Assemblée nationale, constituerait une nouvelle source de conflit, à nos yeux superflue », a-t-il fait savoir sur Jeune Afrique.

Ceci n’empêche cependant pas les parlementaires de Benno de rester optimistes. « Nous sommes déjà 83 députés de Benno Bokk Yakaar et nous sommes optimistes sur le fait que nous pourrions être rejoints par d’autres », a indiqué Adji Mbergane Kanouté. Comment comptent-ils convaincre les autres députés de rejoindre leur initiative ? La vice-présidente du groupe parlementaire BBY ne s’avance pas, pour le moment.

MOUHAMED CAMARA.