22 juillet 2024

Seneinfo

Restez toujours informé

LE MAROC EN DEUIL : LA PRINCESSE LALLA LATIFA & MÈRE DU ROI MOHAMMED VI S’EST ÉTEINTE

Le Maroc est plongé dans le deuil après l’annonce du décès de la princesse Lalla Latifa, veuve de feu le roi Hassan II et mère de l’actuel souverain, le roi Mohammed VI. La nouvelle a été confirmée ce samedi par le porte-parole du Palais royal dans un communiqué diffusé par de nombreux médias marocains.

« Le porte-parole du Palais Royal annonce, avec une immense tristesse et une profonde affliction, le décès de SAR la Princesse Lalla Latifa, que Dieu l’ait en Sa Sainte miséricorde », peut-on lire dans le communiqué evoqué par le media Gala. « En annonçant cette douloureuse perte, nous prions le Tout-Puissant d’entourer la regrettée défunte de Son infinie miséricorde, divine mansuétude et de l’accueillir dans Son vaste paradis, d’accorder longue vie à Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu Le préserve et perpétue Sa gloire », poursuit le Palais royal.

Une Vie Discrète mais Marquante

Née Latifa Amahzoune, Lalla Latifa est devenue princesse en épousant le roi Hassan II le 9 novembre 1961. De leur union sont nés cinq enfants : les princesses Lalla Meryem, Lalla Asmaa, Lalla Hasnaa, le prince Moulay Rachid et le roi Mohammed VI.

Après la mort du roi Hassan II en 1999, Lalla Latifa aurait épousé l’ancien chef de la sécurité du roi, selon certains médias étrangers. Elle aurait partagé son temps entre le Maroc et la France, bien que cette information n’ait jamais été confirmée officiellement. D’après Africa Intelligence, elle possédait une résidence en région parisienne. En 2022, alors que son état de santé se dégradait, le roi Mohammed VI s’était rendu à son chevet en France, rapporte Jeune Afrique. Contrairement à d’autres membres de la famille royale, Lalla Latifa n’avait pas de responsabilités officielles et ne participait pas aux événements publics.

Soutien International

Le décès de la princesse a suscité une vague de condoléances à travers le monde. Le président algérien, Abdelmadjid Tebboune, a adressé un message de condoléances au roi Mohammed VI, témoignant de la solidarité entre les deux nations voisines. La présidence algérienne a confirmé cette démarche en soulignant les liens fraternels unissant les deux pays.

De son côté, le président sénégalais, Bassirou Diomaye Faye, a également exprimé sa tristesse et son soutien au peuple marocain. « C’est avec une profonde tristesse que j’ai appris le rappel à Dieu de Son Altesse Royale, la Princesse Lalla Latifa du Royaume du Maroc. Au nom du peuple sénégalais et en mon nom personnel, j’adresse à Sa Majesté le Roi Mohammed VI, à la famille royale et au peuple marocain frère, nos condoléances émues », a-t-il écrit sur le réseau social X, ajoutant qu’il espérait qu’Allah, le Miséricordieux, puisse accueillir l’illustre défunte en Son Paradis.

Le décès de la princesse Lalla Latifa marque une page importante de l’histoire contemporaine du Maroc. En tant que figure maternelle de la famille royale, elle laisse derrière elle un héritage de discrétion et de dignité.

SARA JUPITER.