18 mai 2024

Seneinfo

Restez toujours informé

JOURNÉE MONDIALE DE LA PRESSE : CE QUE LES MÉDIAS ONT ENDURÉ DURANT LE RÈGNE DE MACKY SALL

Dans le cadre de la célébration de la  journée mondiale de la liberté de la presse, ce 3 mai 2024, Reporters Sans Frontières (RSF) sort son classement mondial sur le sujet. Et dans une année 2024 charnière, « la pression du monde politique » inquiète la publication du rapport annuel de Reporter sans frontière (Rsf) sur l’état de la presse à l’échelle mondiale. Classé 104e l’année précédente, le Sénégal ne montre pas de signes de progrès notables.

Sous le règne du Président Macky Sall,les atteintes à la liberté d’expression, les emprisonnements de journalistes et les violences dont les journalistes et techniciens ont fait l’objet durant l’année 2023 renseignent sur l’état de dégradation du secteur des médias sous un régime politique peu regardant sur le rôle de la presse, la préservation et le renforcement de la liberté de presse.

La précarité économique des entreprises de presse et celle des journalistes et techniciens sont aussi mis en exergue par Reporters Sans Frontières (RSF).

Les organisations des médias Sénégalais, les entreprises de presse et les organismes régulateurs des médias appellent tous à un examen de conscience des conditions de travail des acteurs de la presse et la nécessité de demander à l’Etat d’appuyer les médias dans l’exercice de leur mission fondamentale pour la bonne marche de la presse en général.

Mais avec le nouveau pouvoir du Président Bassirou Diomaye Faye,les acteurs des médias Sénégalais espèrent de grandes mesures de la part de la toute puissance publique afin que les journalistes et techniciens puissent retrouver leur lustre d’antan et travailler dans la préservation de la liberté de la presse et pour l’amélioration des conditions de travail des acteurs des médias.

Le Sénégal  a cependant enregistré une progression modeste dans le classement de Reporters sans frontières (RSF) en 2024, gagnant 10 places pour atteindre la 94e position mondiale.En comparaison, le pays occupait la 73e place en 2022.

ASSANE SEYE.