24 juin 2024

Seneinfo

Restez toujours informé

RAPPORTS OFNAC, CC, IGE : DES SUITES JUDICIAIRES SERONT DONNÉES EN TOUTE OBJECTIVITÉ AUX RAPPORTS (MINISTRE DE LA JUSTICE)

Le ministre de la Justice, garde des Sceaux, Ousmane Diagne, a assuré, vendredi, que des suites judiciaires seront données ‘’sans faiblesse et en toute objectivité’’ aux manquements et autres reproches pointés du doigt par la Cour des comptes et d’autres organes de contrôle.

« La plupart des corps de contrôle, à commencer par la Cour des comptes, dans leurs conclusions, ont demandé des poursuites. Il appartiendra aux organes de poursuite, en particulier les services du procureur de la République et du Parquet d’examiner les rapports au cas par cas, et d’apprécier la suite à donner« , a-t-il déclaré lors d’un entretien avec l’Aps.

Suite judiciaires

La finalité d’un rapport, poursuit le ministre de la justice, dès lors que ses auteurs préconisent des poursuites, ne saurait être que des poursuites qui seront initiées et confiées à des magistrats indépendants expérimentés appelés à décider de la suite à donner et éventuellement des peines à distribuer.

Lire aussi : BIRAHIM SECK INTERPELLE DIOMAYE : « LES RAPPORTS DE L’IGE NE DEVRAIENT PLUS ÊTRE SOUS LE COUDE »

Rapports des corps de contrôle 

Des rapports émanant de la Cour des compte et d’autres organes de contrôle de l’Etat ont dernièrement été rendus publics. Ils ont relevé des manquements aux règles de gestion des deniers public et fait dans certains cas des recommandations allant dans le sens de poursuites judiciaires contre certaines personnes.

BIRAMA THIOR.