15 avril 2024

Seneinfo

Restez toujours informé

CAMPAGNE PRÉSIDENTIELLE : FLOU AUTOUR DE LA PARTICIPATION DU PRESIDENT MACKY SALL

Le Président de la République, Macky Sall, ne se rendra pas à Kaffrine ce lundi 18 mars pour se joindre à la caravane du candidat de Benno Bokk Yaakaar, Amadou Ba, contrairement à ce qui avait été initialement annoncé. Des sources proches du gouvernement qualifient ces annonces de fake news a en croire seneweb. Selon ces sources, Macky Sall a pris cette décision pour permettre à Amadou Ba, candidat soutenu par la coalition présidentielle, de s’adresser directement au peuple sénégalais.

« Si le Candidat Diomaye Faye est sous la tutelle de Sonko, il n’en est pas de même pour Amadou Ba qui a les coudées franches après que le Président lui a renouvelé son soutien et demandé aux responsables du Parti et de la coalition de descendre sur le terrain pour lui assurer la victoire », explique un interlocuteur proche du pouvoir.

D’autre part, les sources ont également souligné que l’agenda du Président est actuellement très chargé, et qu’il insiste sur le respect du principe de continuité de l’État malgré la période de campagne électorale. Ces déclarations ont été faites en marge du communiqué du conseil des ministres, où ce principe a été réaffirmé.

De plus, d’autres rumeurs ont circulé concernant la prétendue signature par le chef de l’État d’un décret abrogeant la dissolution du parti PASTEF. Cependant, ces allégations ont été catégoriquement démenties par les proches du président, qui dénoncent une « épidémie de fake news ».

Ces événements surviennent alors que le Président Sall a prévu une rencontre avec les patrons de presse ce lundi. Cette réunion promet d’être animée, étant donné le contexte de désinformation qui entoure la campagne électorale.

Ainsi, malgré les rumeurs et les fausses informations selon la meme source, le Président Macky Sall reste focalisé sur les enjeux de la campagne électorale et sur la nécessité de permettre aux candidats soutenus par sa coalition de s’adresser directement à la population , tout en assurant le respect des principes démocratiques et de la continuité de l’État.