19 juin 2024

Seneinfo

Restez toujours informé

ASSISES DE LA JUSTICE : POURQUOI ILS CRAIGNENT UNE RÉPUBLIQUE DES JUGES

Une indépendance absolue des juges, sauf extraordinaire, les assises de la justice ne devraient point déboucher sur cet idéal. A l’instar de ses prédécesseurs, le Chef de l’Etat redoute des juges hors contrôle. Pas de révolution en vue.

Le dialogue national sur la justice ne devrait pas accoucher d’un changement radical dans la justice. D’ailleurs le Chef de l’Etat qui a présidé l’ouverture des travaux a prévenu qu’il ne veut pas d’une indépendance absolue des juges.

« Gardons nous de vouloir bâtir une République des juges qui relettrait en cause le principe cardinal de la démocratie, à savoir le gouvernement du peuple par et pour le peuple en vertu duquel les élus restent les dépositaires légitimes du pouvoir étatique », a-t-il lancé à l’endroit de participants aux assises.

(…).Il faut dire que les prédécesseurs du Président Diomaye, Abdou Diouf,Abdoulaye Wade et Macky Sall ont maintenu leur joug, malgré qu’ils aient toujours chanté l’indépendance d ela justice. Diomaye ne déroge pas à la règle. En définitive, ces assises devraient mettre l’accent plus sur la modernisation sur la réforme de la justice.(…),renseigne Walf Quotidien.

ASSANE SEYE.