20 mai 2024

Seneinfo

Restez toujours informé

Syndicat des travailleurs de l’Assemblée nationale : Les grands chantiers de la nouvelle secrétaire générale Sokhna Diagne

Le Syndicat des travailleurs de l’Assemblée nationale a tenu, ce vendredi, son Congrès sous le thème  « Pour un syndicalisme d’inclusion et de transformation sociale dans un monde en perpétuelle évolution ».  La rencontre a été  l’occasion d’installer officiellement la secrétaire générale dudit syndicat affilié à la Confédération nationale  des travailleurs du Sénégal (CNTS). 
En effet, Sokhna Diagne a tendu  la main à tous les travailleurs de l’Assemblée nationale, membres ou non de son syndicat, à l’administration également. L’idée étant de pouvoir offrir, ensemble, les meilleurs services possibles aux usagers que sont les citoyens sénégalais et du monde.
 Son combat  pour un mieux-être des travailleurs  tourne autour « de l’instauration du statut de fonction publique parlementaire, le logement social avec un agent, un toit, l’élargissement de la liste des médecins agréés en banlieue et dans les régions, et le  renforcement des capacités des travailleurs par la formation continue ». La secrétaire générale compte faire adopter le plan de carrière professionnelle. Elle manifeste sa disponibilité à défendre l’intérêt des travailleurs, conquérir des droits et les améliorer, avec comme objectif la transformation sociale dans un respect mutuel et une collaboration franche, inclusive et respectueuse avec l’Administration, au profit exclusif des travailleurs de l’Assemblée nationale. 
À ces derniers, elle recommande une remise en cause quotidienne pour réussir l’adaptation intelligente des revendications dans  ce monde dynamique en perpétuelle mutation.
Sur le même volet, son collègue secrétaire général de l’autre syndicat de l’Assemblée  l’invite à travailler à préserver les  acquis  fondamentaux et les actions de l’administration. « Notre combat tourne autour des augmentations des salaires et de l’amélioration de la logistique pour de meilleures conditions de travail ».
 D’ailleurs, Amadou Sène Niang l’invite à travailleur ensemble pour que  l’autonomie soit l’assurance pour améliorer les conditions des travailleurs. « Nous sommes  disposés à avoir un cadre unitaire pour parler d’une même voix et résoudre plus facilement les problèmes de l’Assemblée et des travailleurs », dit-il. 
Lamine Fall, premier secrétaire général adjoint de la CNTS, au nom de Mody Guiro, qui a présidé l’installation de la nouvelle secrétaire générale, a souligné que  c’est un plus qui permettra à l’entité de mieux donner de la place à la femme. « Dans nos syndicats, malheureusement, les femmes ne sont pas nombreuses et nous cherchons toujours à intégrer et faire valoir la dimension genre. Madame Diane a été plébiscitée et nous estimons qu’elle va remplir pleinement sa mission conclut il.
                          YANDE DIOP.