20 mai 2024

Seneinfo

Restez toujours informé

ENVOYÉ SPÉCIAL DE LA FRANCE ET CHEF DE PARTI : LE PRÉSIDENT MACKY SALL FACE À UN CONFLIT D’INTÉRÊT

Chef de l‘Alliance pour la République (Apr) et envoyé spécial d’Emmanuel Macron, l’ancien Président de la République du Sénégal ,Macky Sall, se retrouve dans un conflit d’intérêts qui s’est manifesté, hier, lors de l’ouverture de l’édition 2024 des réunions de printemps du Fonds monétaire international (Fmi) et de la Banque Mondiale, à Washingtons.

Il y a pris part pour le compte de la France, au même titre que Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique, qui a conduit la délégation française. Une incompatibilité qui fait désordre.

Première sortie en qualité d’envoyé spécial d’Emmanuel Macron du Pacte de Paris pour les Peuples et la Planète (4P),le Président Macky Sall a pris part aux réunions de printemps du Fonds monétaire International (Fmi) et de la Banque mondiale à Washingtons.

Il a été dans la délégation conduite par Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique. Cependant, garder cette fonction, pourrait être tenté de l’appuyer dans sa cause politique.

Ce qui serait une aubaine pour lui et ses collaborateurs dans leur nouvelle posture d’opposants au régime du Président Diomaye Faye, malgré leur dernier rapprochement.

Avec de possibles appuis financiers étrangers, ils pourraient rendre difficile la gouvernance du nouveau régime. Surtout en ces temps où le financement occulte des partis politiques nourrit le débat public.

Au même titre que Bassirou Diomaye Faye qui avait démissionné de son poste de Secrétaire général de Pastef-Les Patriotes, l’idéal voudrait que Macky Sall quitte définitivement les instances de l’Apr jusqu’à nouvel ordre…,renseigne le Quotidien Walfadjri.

ASSANE SEYE.