18 mai 2024

Seneinfo

Restez toujours informé

Souveraineté alimentaire, baisse des prix : Le duo Serigne Gueye Diop-Ibrahima Thiam expose ses ambitions aux opérateurs économiques

Le Ministre de l’Industrie et du Commerce a rencontré les opérateurs économiques et commerçants du Sénégal, hier lundi 6 mai 2024. Une réunion de prise de contact qui a permis de recueillir les préoccupations des acteurs d’une part et de présenter la vision et les nouvelles orientations du département. Le Dr Serigne Gueye Diop et le Ministre Secrétaire d’État en charge du développement des PME-PMI, Ibrahima Thiam ont surtout insisté sur la politique envisagée et les leviers sur lesquels l’État compte s’appuyer pour la modernisation du Commerce et le développement de l’Industrie.
À l’image des pays fortement industrialisés, la voie de salut passe nécessairement, selon le Ministre Diop, par une « endogenéisation » de l’économie. En d’autres termes, accompagner et protéger les commerçants et industriels sénégalais en vue d’assurer une croissance économique soutenue et durable.
Pour y parvenir, le Ministre de l’Industrie et du Commerce dira que l’implication des acteurs du secteur reste indispensable dans un contexte où les ménages sénégalais souhaitent une baisse des prix des denrées de première nécessité comme le riz, l’huile et le sucre.
Faire preuve de patriotisme pour une souveraineté alimentaire
En prenant la parole au nom de leurs membres, le Président de l’UNACOIS JAPPO, Idy Thiam, le représentant de l’Association des Commerçants et Industriels du Sénégal (ACIS), Mohamed Fattah Ndiaye et le Président de l’UNACOIS YESSAL, Cheikhou Cissé, ont tous salué la démarche inclusive adoptée par le nouveau régime en place. Ils se disent rassurés par les propos du Ministre, qui de prime abord “semble très au fait des contraintes et goulots d’étranglement qui plombent le secteur”.
Des contraintes liées au coût des taxes douanières jugé élevé, à la difficulté d’accès au foncier et au manque de financement approprié pour asseoir des unités commerciales et industrielles pérennes.
Convergence de vues pour développer l’Industrie et le Commerce
La mise en place d’une Commission regroupant les dix majeurs importateurs de riz, de sucre et d’huile fait partie de l’une des recommandations fortes issues de cette rencontre pour voir comment trouver les meilleurs moyens de réduire les prix des denrées de consommation courante. La création d’une structure de financement forte et la promotion du concept « Baay Doundé » à travers les huit pôles de développement économique et les agro pôles, font également partie des leviers en plus de l’accès à la terre.

SENEWEB.NEWS.