15 avril 2024

Seneinfo

Restez toujours informé

LE DIESE DE SARA/ RALLIEMENT DU PDS À AMADOU BA: LE « CORRUPTEUR » SERAIT-IL DEVENU LE MESSIE ?

Dans le tumulte de la politique , une scène qui défie toute logique et rationalité vient de se dérouler, laissant le peuple sénégalais pantois et dubitatif…ah oui! meme le Dièse a des vertiges. Et pour cause le Parti démocratique sénégalais (Pds), autrefois un bastion de l’opposition, a choisi une voie des plus étranges en se ralliant au candidat de la coalition Benno Bokk Yaakaar, Amadou Ba. Un geste qui frôle l’absurde, surtout lorsque l’on considère que ce même Pds avait auparavant accusé Amadou Ba de corruption.

Le choix semble être empreint d’une ironie cruelle, car il soulève une question fondamentale : le corrupteur serait-il devenu le messie ? Les observateurs politiques et les citoyens se retrouvent pris au milieu d’un jeu de poker à la roulette russe, se demandant quelles sont les véritables intentions derrière cette démarche inattendue.

Les déclarations émanant des rangs du Pds ne font qu’ajouter au paradoxe. Abdou Thiam, secrétaire général de la Fédération départementale de Linguère, vice-président de la commission communication et membre du secrétariat national du Pds, justifie ce ralliement en affirmant qu’Amadou Ba représente le « meilleur choix pour l’avenir du pays ». Un discours qui sonne creux aux oreilles de nombreux Sénégalais, étant donné les antécédents et les accusations passées.

De plus, l’appel lancé à Karim Wade et aux autres membres du Pds pour rejoindre cette « posture républicaine » est reçu avec scepticisme. Les motivations réelles derrière cette volte-face restent floues, et la crédibilité du Pds en tant qu’acteur politique en prend un sérieux coup. Accuser une coalition de corruption pour ensuite se rallier à son candidat, voilà qui dépasse l’entendement.

Dans cette saga politique aux rebondissements rocambolesques, le Pds semble avoir pris une tangente vers l’absurde. Les Sénégalais, quant à eux, sont laissés perplexes, se demandant si la politique est devenue un jeu de dupes où les principes et les valeurs sont sacrifiés sur l’autel de l’opportunisme. En attendant, le cirque politique continue, et le Pds navigue dans des eaux de plus en plus troubles, faisant fi du ridicule qui lui colle désormais à la peau.

 

SARA  JUPITER.