22 juillet 2024

Seneinfo

Restez toujours informé

« LE RAISONNEMENT SUR LE RÈGLEMENT INTÉRIEUR NE TIENT PAS » AHMED KHALIFA NIASSE SUR LA DPG DE SONKO

La Déclaration de politique générale (DPG) du Premier ministre Ousmane Sonko est actuellement bloquée. Le leader du Pastef, parti au pouvoir, envisage de contourner l’Assemblée nationale et de se soumettre à l’exercice devant un jury populaire. Cette situation a suscité des réactions, notamment celle d’Ahmed Khalifa Niasse, qui était l’invité des rédactions d’E-Media ce vendredi. Il a exhorté le chef du gouvernement à reconsidérer sa position.

« Que je sache, il n’est pas élu. C’est celui qui est élu qui détient la légitimité, et qui délègue ses prérogatives », a expliqué le leader du Front des alliances patriotiques (FAP).

Niasse a ajouté que « le raisonnement sur le Règlement intérieur ne tient pas ». Il a insisté selon  le journal Bes Bi  : « Qu’il ne rentre pas dans un bras de fer. Ce n’est même pas logique. Il y a la coutume parlementaire aussi. Sonko doit aller à l’Assemblée. Nul ne peut se prévaloir de sa propre turpitude. C’est dangereux. Ce sont des prémices d’une dictature. Même si je sais qu’il est incapable d’être un dictateur. Je le connais. »

Ahmed Khalifa Niasse a mis en garde contre les dangers potentiels de cette approche, soulignant l’importance de respecter les traditions parlementaires et les institutions démocratiques. Il a rappelé que le Premier ministre doit faire sa déclaration devant l’Assemblée nationale, conformément à la Constitution et aux usages établis.

 

SARA JUPITER.