19 avril 2024

Seneinfo

Restez toujours informé

TAS sur l’agression de MNF : « C’est pourquoi tous les agresseurs connus ou inconnus ne doivent pas être amnistiés »

L’agression de Maimouna Ndour Faye est l’énième raison qui conforte Thierno Alassane Sall que la loi d’amnistie annoncée par Macky Sall ne doit jamais être votée. Pour TAS, il faut identifier, poursuivre et condamner les agresseurs connus ou inconnus et non les amnistier. Voici, in-extenso, sa publication à la suite de l’agression de la journaliste de 7TV.

« MNF a souvent prévenu qu’elle était menacée, on ne l’a pas prise au sérieux. Elle-même a pris sans doute l’affaire à la légère ou peut-être n’a-t-elle pas vu changer le Pays où nous vivons.
Le Sénégal, naguère un Pays de dialogue, de tolérance, où l’impertinence était chez elle, se transforme, sous nos yeux en un pays où l’intolérance se propage et s’exprime par une violence désormais amnistiée et libérée.

MNF est la dernière victime d’une série loin d’être épuisée. Nous sommes nombreux à nous savoir menacés et à ne sortir que bien entourés.
Ce qui rend l’agression contre MNF intolérable, c’est non seulement le modus operandi odieux (heure de prédiction de crimes, l’arme utilisée pour tuer après avoir défiguré à jamais) mais la cible choisie. MNF est l’incarnation de l’impertinence, du courage, de la liberté… L’une des rares à poser des questions qui fâchent à tous. Et à rire de tout.

Voilà pourquoi tous les agresseurs connus ou inconnus, tous ceux qui humilient, balafre, insultent, propagent la haine doivent être identifiés et sanctionnés. Pas amnistiés sans que l’on ne sache ni leur identité ni l’étendue de leur responsabilité dans des crimes aussi odieux.

Je ne souhaite pas du courage MNF, car c’est lui qui t’a conduit où tu es. Je souhaite que Rook veille sur toi », écrit le leader de la République des valeurs et candidat à la Présidentielle.

                                      Par: Mouhamed Camara