25 juillet 2024

Seneinfo

Restez toujours informé

EN TOURNEE ECONOMIQUE AU NORD DU SENEGAL Mabouba Diagne invite les agriculteurs à aplanir leurs conflits avec les populations

Mabouba Diagne invite les agriculteurs à aplanir leurs conflits avec les populations
En visite économique dans la région nord du pays, le ministre de l’agriculture, de l’élevage et de la souveraineté alimentaire, Mabouba Diagne est passé à l’entreprise SERIC sise à Ndellé où il a passé en revue l’ensemble de cette société de production agricole et avicole avant de féliciter et encourager son promoteur Birane Boye pour « le travail remarquable » qu’il est en train d’abattre dans cette partie nord du pays.
Le ministre de l’agriculture de la souveraineté alimentaire et de l’élevage a même promis d’accompagner le producteur avicole qui fait un investissement colossal et emploie des milliers de personnes par an. Et profitant de cette visite du ministre au sein de son entreprise, Birane Boye a plaidé la cause des investisseurs nationaux.
S’adressant au ministre et à sa forte délégation, le directeur général de la société d’exploitation, ressources, industries et commerciale SERIC a laissé entendre que l’Etat doit appuyer, conséquemment, les promoteurs sénégalais en vue de leurs permettre de jouer leur partition dans le développement du pays et notamment dans l’objectif d’atteindre la souveraineté alimentaire. Dans cette partie du pays où l’agrobusiness est la principale cible des promoteurs étrangers, Birane Boye a montré son savoir-faire à l’autorité gouvernementale qui promet de l’accompagner et d’en faire un modèle pour le commun des sénégalais.
La société d’exploitation, ressources, industrie, commercial, se présente comme un modèle de gouvernance agricole et de création d’emplois, tel que prôné par les nouvelles autorités sénégalaises. Seric exploite, annuellement, 529 hectares de terre destinés à l’horticulture et 300 hectares de riz, pour plus d’une centaine d’emplois fixes et près de 700 journaliers. En plus des activités agricoles, Seric s’active dans l’aviculture. En témoigne la production annuelle de 12 millions de poussins, 250 mille pondeuses et 240 mille poulettes.
Après Seric, le ministre Mabouba Diagne a fait cap sur Diama plus précisément au pont gendarme où il a inauguré le champ photovoltaïque irrigué d’une puissance irriguée de 46,2 kilowatts-crête (kWc). Il a ensuite visité la ferme agricole de Mbilor, sise dans le département de Dagana, fermée depuis quelques années. Et à l’issue de cette visite, il a insisté sur la nécessité d’une réouverture de ced fermes qui peuvent contribuer à l’employabilité des jeunes et des femmes et aider les éleveurs à s’approprier la culture fourragère.
Invitant les industriels à accompagner les petits producteurs dans le cadre de sa tournée dans la vallée, le ministre de l’Agriculture, de la Souveraineté alimentaire et de l’Elevage, Mabouba Diagne, a également souhaité que ces derniers aplanissent leurs différends avec les populations locales. « Je vous demande solennellement à penser à faire une inclusion sociale, je ne peux concevoir que les villages soient à votre côté et que vous ayez des différends » a dit, samedi dernier, M. Diagne. S’adressant aux industriels notamment les responsables de la société Swami Agri”, il a insisté sur la cohésion sociale qui doit régner entre eux et les communautés mettant ainsi l’accent sur la qualité des infrastructures dans cette partie nord du pays.
Mabouba Diagne a surtout invité les sociétés présentes dans la zone à collaborer et à orienter les paysans pour la réalisation des plans quinquennaux d’affaires destinés à la relance de l’économie rurale. Une interpellation et des qui réjouissent le président du Conseil d’administration de la société Swami Agri, Souleymane Ndoye.