20 avril 2024

Seneinfo

Restez toujours informé

Campagne présidentielle: le développement socio-économique des femmes prôné par des candidats

La campagne présidentielle a officiellement démarré dimanche dernier à minuit dans toute l’étendue du territoire national.

Une occasion pour les 19 candidats de dévoiler leurs programmes et sillonner le pays à travers des caravanes afin de leur permettre d’être plus proches des populations mais aussi des militants et sympathisants

Cependant, la situation sociale et économique des femmes sénégalaises a été mise en exergue dans les discours des candidats pour la  course présidentielle.

C’est le cas de Dethie Fall, qui a démarré sa campagne à Mbour ou il s’est engagé,  à satisfaire les doléances des femmes et des pêcheurs de la Petite Côte, pour garantir le développement économique du département.

« A Mbour, nous savons les difficultés que traversent les femmes, les pêcheurs et tous les secteurs économiques. C’est pourquoi dans notre programme nous nous engageons à satisfaire toutes ces doléances », a dit le leader de la Coalition Déthié 2024 .On a les ressources halieutiques qu’il faut, a ajouté le candidat à l’élection présidentielle a t- il fait savoir ajoutant que le Sénégal que nous voulons, le changement, la construction et le développement que nous voulons doivent nécessairement être portés par des Sénégalaises et des Sénégalais engagés mais également déterminés”, a-t-il souligné.

La candidate du Mouvement Alternative pour la Relève Citoyenne en marge de la journée internationale des droits de la femme,  est allée à la rencontre des femmes détenues de la maison d’arrêt et de correction de Liberté 6 sur place pour remettre des dons de matériel.

Une action qui : « s’inscrit dans le cadre des efforts de ARC pour soutenir les femmes en situation de détention et les aider à reconstruire leur vie une fois libérées ont – elles déclarées « ,
Anta Babacar s’engage à continuer à travailler pour offrir des formations et un soutien aux femmes détenues afin de faciliter leur réinsertion dans la société une fois élue au soir du 24 Mars 2024. » Il n’a donc cessé de véhiculer des messages similaires pour venir en aide aux femmes

Le leader de la coalition Diao 2024 a prôné l’émancipation de la femme à travers une parité stricte dans son gouvernement s’il est élu président. Pour Mame Diao, les femmes doivent être au cœur du développement. Il  promet aussi de mettre d’apporter ainsi des  solutions aux souffrances des jeunes filles à l’école.

« Les femmes doivent être au cœur du combat pour le développement du Sénégal.  Ce n’est pas pour rien, que  nous avons  prôné la banque pour le développement des femmes et la Banque nationale pour le développement des femmes va être un outil innovant qui permettra aux femmes d’etres les vrais acteurs économiques. Nous devons arrêter cette injustice a-t-il martelé s’engageant ainsi à mettre fin aux souffrances des jeunes filles à l’école, source d’abandon scolaire.