14 avril 2024

Seneinfo

Restez toujours informé

Représentativité syndicale : Mballo Dia Thiam exige du ministère du Travail la reconnaissance de son rang

La Fédération générale des travailleurs du Sénégal (FGTS/B) exige du ministère du Travail, la reconnaissance de son honorable rang acquis de haute lutte et sa place à côté des autres secrétaires généraux de centrale syndicale qui n’en sont pas plus méritants.  Dans  une déclaration,  Mballo Dia Thiam explique que la structure s’est hissée sur la rampe des centrales syndicales les plus représentatives à l’issue des élections du 12 décembre 2023 avec 10,20 % des suffrages exprimés.
  Il dénonce le fait que « sous le fallacieux prétexte d’une fausse résolution en date du 6 novembre déposée au ministère du Travail et dont les signataires évoquent une réunion du Bureau exécutif national jamais tenue, l’ex-ministre du Travail et du Dialogue social a confisqué la victoire de la FGTS/B en gelant les externalités positives liées à la représentativité, après avoir reconnu et échangé plusieurs correspondances avec le nouveau secrétaire général de la FGTS/B et mandataire du regretté Sidya Ndiaye ».
Sur un autre registre, la FGTS/B salue la victoire du Sels/A, confirmée par la Cour suprême dans son combat juridique contre ce même ministre du Travail, à propos des résultats des élections de représentativité des syndicats du secteur de l’éducation nationale entachés d’irrégularités et demande l’organisation sans délai de nouvelles élections dans le secteur de l’éducation, à défaut de conserver le statu quo ante. 
En outre, la FGTS/B félicite le camarade Mbaye Sow, nouveau secrétaire général élu du Syndicat unique et démocratique des travailleurs municipaux (SUDTM), successeur du regretté Sidya Ndiaye à la tête de ce syndicat à l’issue du 1er Congrès ordinaire de ladite organisation tenu le 9 mars 2024 (30 années après sa création en 1994).
Dans la même veine, la FGTS/B « encourage le SUDTM dans son ancrage à And Gueusseum qui a permis, avec la signature des 11 décrets en 2018, la mise en œuvre de la Fonction publique locale que l’Intersyndicale des travailleurs des collectivités locales sous la présidence de Sidya n’avait pu décrocher après sept années d’âpres luttes.
D’ailleurs, la FGTS/B organise son 1er Congrès ordinaire, 23 années après sa création, dans la 2e quinzaine du mois d’avril 2024 afin de renouveler ses instances et d’actualiser ses textes fondamentaux (statuts et règlement intérieur).