24 juin 2024

Seneinfo

Restez toujours informé

Poursuivi pour diffusion de fausses nouvelles et offense au chef de l’État : Les détails de l’audition de Bah Diakhaté

Suite à son audition, Bah Diakhaté  a été placé en position de garde à vue à la Division des Investigations Criminelles (Dic). Selon les informations de Seneweb, il est poursuivi pour diffusion de fausses nouvelles et offense au chef de l’état.
Lors de son interrogatoire, les policiers- enquêteurs l’ont confondu avec deux vidéos. L’une date de l’année 2022 et l’autre est le live qu’il a tenu hier, sur sa chaîne YouTube. Après avoir visionné les vidéos, sous l’assistance de ses conseils, Bah Diakhaté a assumé ses propos.
Sur la vidéo de 2022, il avait soutenu que Bassirou Diomaye Faye a vendu un terrain à Cheikh Diba. Il a déclaré que la vidéo a été republiée, avant-hier par des personnes mal intentionnées. Mais, il a dit aux policiers que ses propos sont avérés, remettant des documents sur les tables des enquêteurs. Sur ce point, il a contesté le délit d’offense au chef de l’état. Il s’est défendu, précisant que Bassirou Diomaye Faye n’était pas président de la République à l’époque.
Sur l’homosexualité, Ousmane Sonko et Colonel Abdourabim Kébé
Sur la deuxième vidéo dans lequelle il s’attaque au Premier Ministre Ousmane Sonko, Bah a repris le propos de Jean Luc Mélenchon, disant qu’il défend la cause des Lgbt. Il a soutenu qu’en invitant Mélenchon, Ousmane Sonko défend lui-aussi la cause Lgbt.
Et sur le colonel Abouramhim Kébé, Bah Diakhaté a aussi reconnu ses propos. Il a affirmé que celui-ci « a fait l’objet de 45 jours d’arrêt de rigueur pour une histoire de mœurs avec des hommes ». Selon les informations de Seneweb, Bah Diakhaté sera présenté dans les prochaines heures devant le procureur de la République près du tribunal de Dakar qui a demandé son arrestation.

MARIE LOUISE NDIAYE.