22 juillet 2024

Seneinfo

Restez toujours informé

MICROS DE L’ASSEMBLÉE « OFFERTS » PAR LA CORÉE : « C’EST UNE HONTE… », PESTE GUY MARIUS SAGNA

Dans un post, mardi, Guy Marius Sagna a dévoilé les micros de l’assemblée nationale. Un « don » de la Corée qui ne l’enchante pas. Le député estime que c’est une honte. 

Texte in extenso

Regardez bien les micros de l’hémicycle de l’Assemblée nationale du Sénégal. C’était le samedi 29 juin 2024. Il est écrit à droite en bas : « Republic of Korea. Koica ».

Quand je vous dis que cette Assemblée est tout sauf nationale c’est pas de la plaisanterie. Elle ne s’intéresse pas à la présence militaire française au Sénégal, ni au franc CFA, ni à rien ayant un rapport avec la souveraineté. Comment peut-on accepter dans notre Assemblée des choses comme cela?

Si l’inscription : « Republic of Korea. Koica » a été imposée, tolérée le premier jour de l’utilisation de l’hémicycle réhabilité c’est que ces micros ont été offerts par la Corée.

Je ne dis pas qu’un pays ne doit pas accepter de dons. Mais c’est une honte qu’une assemblée nationale accepte ce genre de dons et qu’en même temps qu’elle refuse depuis septembre 2022 de rendre compte aux 165 députés de la gestion de ses budgets.

Il y a quelques semaines, le bureau de l’Assemblée nationale du Sénégal a informé avoir reçu un don de la coopération chinoise constituée de:
– 60 ordinateurs fixes
– 60 tablettes
– 30 laptops
– une ambulance

Est-il acceptable qu’en notre nom à nous 18 millions de Sénégalais.e.s que l’Assemblée nationale accepte ces dons et donnent dans le même temps des Sukëru koor, des appuis Tabaski…aux députés ?
Voilà l’assemblée nationale que nous n’aimons pas, l’Assemblée nationale que nous ne voulons plus, l’Assemblée nationale que nous allons balayer.

Cela me rappelle quand je suis allé au siège de l’Union Africaine et qu’il y avait des inscriptions chinoises sur toute la sonorisation.

Il ne faut pas s’étonner de voir nos parlements et autres institutions régionales et sous-régionales avoir des positions de laquais de l’impérialisme et ne pas représenter nos peuples. Comme quand la CEDEAO encourageait les Etats membres à signer les accords de partenariat économique (APE) avec l’Union Européenne.
GMS.

BIRAMA THIOR.