25 juillet 2024

Seneinfo

Restez toujours informé

ARTP, SAR, CAN 2024, Mondial 2022… : «Diomaye-Sonko» envoie l’IGE dans plus de 70 directions, agences et fonds

Information Le Témoin : le président de la République, Diomaye Faye, a envoyé une mission d’audit de l’Inspection générale d’État (IGE) dans plus de 70 directions, agences et fonds publics. Les auditeurs ont pour mission, souligne le journal dans son édition de ce jeudi 4 juillet, «de fouiller en détail ces structures dans le but de détecter d’éventuels erreurs, fraudes, vols, irrégularités, surfacturations, détournements et braquages de deniers publics».
Sont concernés : la Société d’exploitation du TER (Senter), le Fonds de soutien de l’énergie (FSE), la Commission d’attribution des licences de pêche, Air Sénégal, l’Agence pour la promotion des investissements et des grands travaux (Apix), l’Aéroport international Blaise Diagne (AIBD) de Diass, la Société africaine de raffinage (SAR), la Loterie nationale sénégalaise (Lonase), l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP), notamment. Le Témoin ajoute que l’Aide à la presse, le Fonds d’appui à l’édition (FAE) ainsi que les budgets consacrés à la Coupe du monde 2022 (Qatar) et à la CAN 2024 (Côte d’Ivoire) seront également passés au crible.\
«Il ne s’agit là, d’ailleurs, que de la première vague d’audits financiers de grande ampleur que vont mener les Inspecteurs généraux d’État (IGE)», prévient le source, qui souffle que ces derniers auront comme base de travail, notamment les résultats de l’état des lieux effectué par les différents ministères, sur instruction du Premier ministre, Ousmane Sonko.
Le Témoin rappelle que le chef du gouvernement, dans une circulaire, avait demandé aux membres de celui-ci de lui faire parvenir, avant le 1er juillet, le point complet de la situation, aux plans administratif et financier, au niveau des services relevant de leur tutelle. Les recrutements, les contrats et conventions conclus avec des prestataires extérieurs (cabinets, médias…) sont également concernés par ces audits réclamés par Sonko et qui doivent porter sur les exercices 2022, 2023 et 2024, selon le quotidien d’information.

SENEWEB.NEWS.