19 juin 2024

Seneinfo

Restez toujours informé

AFFAIRE DU LITTORAL : LE BUREAU DU PARLEMENT OUVRE LES HOSTILITÉS CONTRE LE PM OUSMANE SONKO

Les trois députés devant prendre part à la Commission ad hoc chargée du contrôle et de la vérification des titres et occupations sur le littoral font faux bond. Selon Guy Maruis Sagna,le bureau du parlement justifie l’absence des députés par la séparation des pouvoirs.C’est une volonté de discréditer le travail de transparence des nouvelles autorités concernant la gestion de notre Domaine Politique Maritime (DPM),dénonce Guy Maruis Sagna. A en croire le député, le gouvernement peut recourir à l’article 165 du code électoral et désigner trois députés, renseigne POINT ACTU.

ASSANE SEYE.