24 juin 2024

Seneinfo

Restez toujours informé

Déguerpis au profit des vendeurs de moutons de Tabaski : Les mécaniciens du stade Léopold Sédar Senghor montent au créneau

Les mécaniciens expulsés de leurs ateliers des abords du stade Léopold Sédar Senghor ont bloqué la route de l’aéroport, pour dénoncer leur déguerpissement survenu sans préavis, pour céder la place aux vendeurs de moutons de Tabaski. Sur iRadio, ils demandent la libération immédiate de leur doyen Samuel Ba, arrêté par la gendarmerie et disent être déterminés à continuer leur travail. 
« Lundi dernier, un avis d’expulsion nous demandant de quitter les lieux nous a été signifié.  Cependant, le choc a été brutal le lendemain, lorsqu’on a découvert que tout avait été rasé. Alors, nous avons manifesté parce qu’ils nous ont délogés de notre lieu de travail. La mairie nous avait donné une sommation de deux jours qui n’a pas été respectée, car c’est le dimanche qu’ils ont tout délogé », se désole le porte-porte des mécaniciens.
Selon lui, il est incompréhensible qu’ils soient expulsés pour céder la place à des vendeurs de moutons, en perspective de la Tabaski. « Ils nous délogent chaque année, comme si nous n’avions pas le droit de travailler dans ce lieu. Nous participons à l’économie du pays, nous apportons des milliards au pays grâce à notre travail », a-t-il dénoncé.
Prêts à rejoindre Diamniadio, les mécaniciens réclament le droit de travailler. « Nous ne savons même plus où aller. Nous avons demandé s’il y avait possibilité de payer ou d’acheter l’espace, mais rien. Qu’ils nous amènent à Diamniadio, puisqu’ils disent que c’est prêt ».
Ils appellent le président Diomaye Faye et son Premier ministre Ousmane Sonko à tenir leur promesse et à trouver rapidement une solution équitable pour tous.
                                                             ABSA DIONGUE.