19 avril 2024

Seneinfo

Restez toujours informé

Recrudescence des violences policières

La ligue sénégalaise des droits humains appelle les autorités à stopper le phénomène des violences policières pour éviter sa banalisation. Ces membres de la ligue regrettent et estiment que rien ne justifie cette violence. Une situation totalement inacceptable selon le président Alassane Seck

« Dans un État de droit, le droit doit être respecté, les lois doivent être appliquées dans toute la rigueur, ainsi, les autorités supérieures doivent rappeler les principes, donner des instructions aux forces de l’ordre de ne pas se faire justice dans la violence pour éviter les affrontements inutiles avec les manifestants »