19 avril 2024

Seneinfo

Restez toujours informé

Vente de gaz : l’État secoue le marché

Petrosen Trading & Services se lance dans la distribution du gaz butane. Pour ce faire, la filiale du groupe Petrosen Holding SA, a mis sur le marché ses propres bouteilles de gaz. L’annonce est faite par son Directeur général, Manar Sall dans un entretien accordé au journal Le Soleil.

Il souligne que « plusieurs raisons » ont motivé ce choix. « Tout d’abord, explique-t-il, il s’agit d’un marché porteur avec une croissance moyenne de 5% par an depuis plusieurs années. »

Ensuite, « nous voulons accélérer, en tant qu’instrument d’application de la politique énergétique de l’État, la butanisation », poursuit-il. Sur ce point précis, l’ancien Conseiller technique du ministre du Pétrole et des Energies insiste sur le fait que « beaucoup de ménages ruraux et dans la banlieue de Dakar utilisent encore du charbon de bois pour la cuisson. » Ce qui accélère « la déforestation » et expose « les usagers à des émanations nocives pour leur santé », regrette-t-il.

Enfin, indique-t-il, « nous voulons pénétrer ce marché aussi au nom de l’équité territoriale, et ce, du fait de l’absence de péréquation transport – un système de remboursement qui existe pour les carburants – la bouteille de gaz coûte plus cher à Tamba ou à Sédhiou qu’à Dakar. Notre objectif est que tous les Sénégalais puissent accéder au gaz butane et au même prix. »

Sall relève en ce sens que les bouteilles de Petrosen « viendront s’ajouter au parc déjà disponible pour le client afin de réduire ce qui est communément appelé la pénurie de bouteilles. »

Le coût du projet est évalué à 20 milliards de francs CFA dont 9,5 milliards pour « l’acquisition de 250 000 bouteilles et 3 mini centres emplisseurs » dans le cadre de la première phase.

En l’état, garantit le Directeur général, « les bouteilles de 12,5 kg sont déjà sur le marché. » Pour les autres formats, souligne-t-il, ils ont préféré « commencer avec le marché intérieur ».

SENEWEB.