18 mai 2024

Seneinfo

Restez toujours informé

EN VISITE À LA MINE DE NDENDORY : BIRAME SOULÈYE DIOP RASSURE LES IMPACTÉS

Le Ministre de l’Énergie, du Pétrole et des Mines, Birame Souleye Diop, s’est rendu, mardi, à Ndendory, situé dans le département de Kanel. L’objectif de cette visite était de rencontrer les communautés affectées afin de recueillir leurs préoccupations.
Birame Soulèye Diop a exprimé des préoccupations quant à la gestion des indemnisations liées à l’exploitation minière dans la région de Matam. Il a demandé aux autorités administratives locales de revoir complètement la liste des personnes impactées par l’exploitation minière, exigeant des détails précis, y compris les contacts et les adresses exactes des personnes concernées.
« Je veux qu’on reprenne totalement la liste, avec plus de précisions, avec des contacts et les adresses exactes [des personnes concernées]. On ne peut pas avoir 1.800 personnes impactées », a déclaré M. Diop, soulignant la nécessité d’une révision minutieuse pour assurer une indemnisation équitable.
La visite du ministre a été l’occasion de rencontrer des individus concernés par les indemnisations prévues par l’État en raison de l’empiètement des mines de phosphate sur leurs terres. M. Diop a insisté sur l’importance de l’équité dans le processus, appelant toutes les parties concernées à contribuer à l’établissement d’une liste précise des personnes à indemniser.

Actuellement, une liste de 1 804 personnes « impactées » est entre les mains des autorités administratives de la région de Matam. Cependant, M. Diop remet en question ce nombre, estimant qu’il ne peut pas y avoir autant de personnes à indemniser, compte tenu de la superficie des sites d’exploitation minière.
Le ministre a également exhorté les personnes qui ne possèdent pas de terres sur les sites d’exploitation minière à ne pas s’inscrire sur la liste des personnes à indemniser, afin d’éviter toute confusion dans le processus.
Les sites d’exploitation du phosphate s’étendent sur 193 hectares, dont 67 se trouvent dans la commune de Ndendory, selon les autorités locales. Des habitants des communes de Hamady Hounaré et d’Orkadiéré ont également affirmé avoir été « impactés » par l’exploitation minière et réclament des indemnisations.
Lors de cette rencontre, plusieurs personnalités étaient présentes, dont le gouverneur de Matam, Mouhamadou Moctar Watt, le préfet de Kanel, Cheikh Ahmadou Ndoye, ainsi que des représentants de la société minière de la vallée du fleuve, responsable de l’exploitation des mines de phosphate