15 avril 2024

Seneinfo

Restez toujours informé

[Casting] Premier gouvernement : Les hommes de confiance aux postes stratégiques ?

Porteur d’un projet de rupture, les premiers pas du Président Bassirou Diomaye Faye sont très attendus par les sénégalais afin de se faire une religion sur son mode de gouvernance. Après son installation officielle dans sa nouvelle fonction de Chef de l’État, mardi prochain 2 avril, le successeur de Macky Sall devra rapidement nommer un Premier ministre et mettre en place son premier gouvernement. Une « dream-team » dans laquelle ses hommes de confiance occuperont certainement les postes stratégiques.

« L’humilité » et « la transparence » seront les deux piliers sur lesquels s’appuiera la gouvernance du nouveau président de la République, Bassirou Diomaye Faye. Le candidat de la rupture, porté au pinacle après avoir infligé à son adversaire du pouvoir (Amadou Ba) une véritable bérézina électorale, Diomaye est épié, surveillé comme du lait sur le feu par un peuple qui ne lui offre décidément aucun état de grâce. A l’heure où les urgences pointent déjà -à J-1 de sa prestation de serment-, comme pour lui rappeler la délicatesse de la responsabilité étatique qui lui incombe désormais, le choix des hommes de son futur attelage gouvernemental est très attendu.

Ce gouvernement sera composé « d’hommes et de femmes de valeur et de vertu. De Sénégalaises et de Sénégalais, de l’intérieur et de la diaspora, connus pour leur compétence, leur intégrité et leur patriotisme », comme le souhaite le nouveau chef de l’État, se doit d’être immédiatement opérationnel pour insuffler le vent du changement. Si la taille de l’attelage gouvernemental et les profils des hommes qui devraient siéger sur la table du conseil des ministres demeurent un mystère pour le moment, une chose est pour le moins claire, du moins d’après Birame Soulèye Diop : « il (le président Diomaye) sera dans une très grande rationalisation pour pouvoir prendre en charge les préoccupations des sénégalais, sans exhibitionnisme ». Tout le bling-bling que l’État et ses membres exhibaient avec ostentation dans un pays aussi pauvre, sera un mauvais souvenir.

Le député de Pastef lève également un autre coin du voile au cours de l’émission Point de vue sur la RTS, ce dimanche. « Nous venons avec un programme dont le but est de répondre aux attentes légitimes du peuple en n’oubliant aucun segment de la société sénégalaise. Restaurer la souveraineté dans un pays prospère et dans une Afrique de fraternité et de solidarité. Nous ne sommes pas venus pour construire à partir du néant. Nous sommes venus avec un programme que nous assumons et dans sa mise en œuvre, sûrement le président de la République aura l’occasion de le dire, il aura besoin de toutes les compétences de tous bords », révèle-t-il.

Ce faisant, même si Bassirou Diomaye Faye a décidé de ne pas gouverner seul en ratissant large, ses hommes de confiance du Pastef et de la coalition « DiomayePrésident » joueront à coup sûr les premiers rôles aux postes les plus stratégiques. Seneweb a procédé à un petit casting de la composition du futur gouvernement. Voici quelques profils des probables ministres :

-Ministre du Pétrole et gaz: Ousmane Sonko

-Ministre des Affaires étrangères: Aminata (Mimi) Touré

-Ministre de la Justice: Me Moussa Sarr

-Ministre du Commerce: Birame Soulèye Diop

-Ministre de la Communication: El Malick Ndiaye

-Ministre de l’Intérieur: Makhtar Cissé

-Ministre de l’économie : Yassine Fall

-Ministre de l’Éducation: Mary Teuw Niane

-Ministre de la Santé : Dr Abdoulaye Bousso

-Ministre de l’Industrie : Serigne Gueye Diop

-Ministre de la Fonction publique : Guy Marius Sagna.

THIEBEU NDIAYE.