22 février 2024

Seneinfo

Restez toujours informé

Indice de corruption : Le Sénégal toujours dans la zone rouge.

La section sénégalaise de transparence internationale a publié les résultats sur les indices de perceptions de la corruption.

Ainsi, le Sénégal est toujours classé dans la zone rouge avec une note de 43%. Un immobilisme réel dans le parcours du Sénégal pour sortir de cette zone dont il s’y trouve depuis trois ans. La note de 43% l’objet d’un refus car l’année dernière le Sénégal était à un niveau de 45% a-t-on informé.

Cependant une lueur d’espoir demeure avec l’adoption de plusieurs textes de prévention  et de lutte contre la corruption, à en croire  le chargé des programmes du bureau exécutive  du forum civil, Abdou Malick Bousso qui indique que « ces textes intéressant ont été adoptés en conseil des ministres, des lois concernant, l’une  l’organisation de fonctionnement de l’OFNAC et l’autre, la déclaration de patrimoine et un troisième le blanchissement des capitaux et la lutte du terrorisme ».

Selon lui, ces textes ajoutés à la mise en place et en œuvre du pôle financier pourraient éventuellement valoir pour 2024, un autre traitement pour le Sénégal » a confié  M. Bousso qui par ailleurs demeure persuadé et préoccupé  par le manque de redevabilité des organes de contrôle de la production de leurs rapports, la gouvernance ou la discrimination.

« Ces organisations et les organes de contrôle du président de la république doivent travailler à sceller une plus grande redevabilité sur l’évaluation de la conduite des faisabilités afin d’améliorer la note du Sénégal a laissé entendre M. Bousso invitant le chef de l’Etat et son gouvernement à produire un rapport sur l’état des finances publiques ; sur le budget et sur le niveau de l’endettement, un même rapport élaboré et audité par la cour des comptes.