24 juin 2024

Seneinfo

Restez toujours informé

Notto Diobass : Foyer de la mal gouvernance et des injustices sociales, selon des habitants

«La commune de Notto Diobass, qui est le foyer de la mal gouvernance et des injustices sociales, ne doit pas être laissée pour compte dans la nouvelle politique de redressement de notre pays (JUB-JUBAL-JUBANTI) par le président Bassirou Diomaye Faye, son Premier ministre Ousmane Sonko et le gouvernement». C’est la conviction des populations de la commune de Notto Diobass, dans le département de Thiès, qui ont abordé, ce week-end, certaines problématiques qui les préoccupent.
« Le maire Alioune Sarr est le principal problème de la commune », accuse le porte-parole du jour Bara Thiamandela. Selon lui, « les populations de Diobass lui ont tout donné : PCR en 2009, maire en 2014 et 2022, et grâce à cette confiance, il a été ministre sous le régime du président sortant Macky Sall de 2013 à 2022 (presque 10 ans) ». 
« Pendant ce temps, les populations du Diobass souffrent du manque d’eau potable, du bradage foncier, de l’enclavement par l’autoroute à péage Ila Touba, des problèmes d’accessibilité à l’état civil, d’accès à des soins médicaux de qualité, de formation et d’emploi des jeunes et des femmes, absence de prise en charge des étudiants de la commune, etc. », liste-t-il.
De plus, s’offusque le membre du FRAPP, responsable de Pastef/Notto Diobass et de la coalition DiomayePrésident, « Alioune Sarr déserte la mairie et ne s’intéresse plus aux affaires des Diobassois ». Pour Bara Thiamandela, « il a trahi Diobass ». 
Aussi, il pointe du doigt « le manque d’eau potable qui est une injustice sociale causée par les régimes du président Abdoulaye Wade (Programme Notto-Ndiosmone-Palmarin) et du président Macky Sall (KMS3 et la présence d’Aquatech) » ; « l’autoroute à péage Ila Touba qui a coupé une bonne partie de l’arrondissement de Notto Diobass » ; « l’accès à l’état civil, un problème majeur dans la commune de Notto Diobass » ; « l’accaparement de manière illégale et inélégante des terres de Diobass, localité où la situation foncière est calamiteuse et crée des conflits divers entre parents, entre la mairie et la communauté, entre des populations et des promoteurs immobiliers, etc. » ; « les problèmes autour de la gestion des affaires publiques locales ».
                     CHEIKH CAMARA.