14 avril 2024

Seneinfo

Restez toujours informé

Soupçon de corruption : Le Président du Conseil constitutionnel solde ses comptes

Lors de la cérémonie d’investiture de Bassirou Diomaye Faye, Mamadou Badio Camara, président du Conseil constitutionnel, est revenu sur l’épisode du report de la présidentielle et les accusations de corruption portées  contre le Conseil constitutionnel, formulées notamment par le le Parti Démocratique Sénégalais (PDS), après l’invalidation de la candidature de Karim Wade.  
« Le vainqueur de la Présidentielle a été clairement identifié dans les heures qui ont suivi la fermeture des bureaux de vote et les adversaires l’ont tous félicité dans la foulée. Cela tient presque du miracle. Sauf à relever que nos institutions, loin d’être en crise, tiennent debout dans le cadre de la Constitution, expression la plus achevée de la volonté populaire. Pour sa part, le Conseil Constitutionnel, face à ceux qui ont tenté de le déstabiliser par des moyens non-conventionnels, a, au nom du peuple, dit le droit, sans haine ni crainte », a déclaré le président des 7 Sages. 
« Il n’y a pas une crise institutionnelle, mais une volonté commune de ne jamais sortir du cadre limité par la Constitution », a-t-il ajouté.
                                                                    MOUHAMED CAMARA.