22 juillet 2024

Seneinfo

Restez toujours informé

Pikine : Les agents municipaux appellent à la défense des libertés syndicales

Les agents municipaux de la ville de Pikine se sont réunis en nombre, ce matin, pour exprimer leur exaspération face à ce qu’ils qualifient de tentative de négation de leurs libertés syndicales. Cette mobilisation survient après deux refus successifs d’autoriser leurs marches pacifiques. Ces derniers se battent pour la reconnaissance et le respect de leurs droits fondamentaux, y compris le droit de manifester.
En effet, leur frustration a atteint un point culminant, alimentée par des années d’injustice et de promesses non tenues. « Nous sommes déterminés à mettre fin à cette situation », a déclaré un porte-parole des agents. « Tout ce que nous demandons, c’est l’application de la loi et une augmentation de nos salaires ».
La revendication clé des agents municipaux concerne l’application d’un statut qui leur a été octroyé en 2011, mais qui reste, à ce jour, lettre morte. Selon eux, ce retard est inacceptable et représente une forme de mépris envers leur engagement et leur dévouement au service de la communauté de Pikine. 
En outre, ils considèrent l’interdiction de manifester comme une tentative délibérée de disloquer leur mouvement et de miner leur cohésion.
Le message des agents municipaux est clair : ils ne reculeront pas tant que justice ne sera pas rendue. Ils appellent les autorités à respecter leurs droits syndicaux et à mettre en œuvre les réformes nécessaires pour améliorer leurs conditions de travail. 
Ainsi, les agents municipaux de Pikine restent mobilisés et unis, prêts à poursuivre leur combat pour la reconnaissance de leurs droits et l’amélioration de leurs conditions de travail. Leur appel à la solidarité et à la justice résonne bien au-delà des frontières de leur ville, rappelant à tous l’importance du respect des droits syndicaux et des conditions de travail dignes pour tous.
                                       ADIOUMA NDIAYE.