25 juillet 2024

Seneinfo

Restez toujours informé

DISSOLUTION DE L’ASSEMBLÉE : LE DG NGAGNE DEMBA TOURÉ ÉVOQUE LA DATE DU 31 JUILLET

Le directeur général de la Société des mines du Sénégal (Somisen) a évoqué, mardi, la date du 31 juillet dans le débat dit de l’éventuelle dissolution de l’assemblée nationale du Sénégal. Ngagne Demba Touré souligne que c’est une prérogative conférée au président de la République par la Constitution en son article 87.

« Le pouvoir de dissolution de l’assemblée nationale est conféré par la constitution notamment l’article 87. Donc, à partir du 31 juillet prochain, c’est-à-dire, deux ans après la législature, le président de la République a les prérogatives constitutionnelles de dissoudre  l’assemblée nationale. Il n’y a pas matière à débattre« , a-t-il détaillé dans un entretien accordé à TV5 Monde.

Déclaration de politique générale

Dans la foulée, Ngagne Demba Touré a précisé que le premier ministre a demandé à l’assemblée nationale de se réunir, de modifier les dispositions du règlement intérieur, de les réactualiser pour que lui, conformément à la constitution, fasse sa déclaration de politique générale.

Débat d’orientation budgétaire 

Il déplore que la « majorité relative » de la coalition Benno Bokk Yaakaar s’auto exclut du débat public. « Le débat d’orientation budgétaire qui a été annulé est une mesure qui n’empêche pas au gouvernement de dérouler. Mais c’est une mesure qui exclut l’assemblée nationale du débat sur les finances publiques et de la conduite de la Nation« , a pesté M. Touré.

BIRAMA THIOR.