25 juillet 2024

Seneinfo

Restez toujours informé

Thiès : La baisse des prix des denrées effective à partir de ce samedi 29 juin

Le gouverneur de Thiès, Oumar Mamadou Baldé, s’est réjoui des résultats « particulièrement positifs » issus de la réunion du Conseil régional de consommation, ce vendredi après-midi 28 juin 2024. Une rencontre pour examiner et valider les nouveaux prix des denrées de première nécessité qui auront cours dans toute la région, à compter de ce samedi 29 juin. Le Chef de l’exécutif régional s’est félicité du « consensus dynamique » entre acteurs du commerce et État, pour arriver à la proposition des prix qui ont été acceptés par toutes les parties.
Aussi de se féliciter de « l’esprit de responsabilité civique des opérateurs et des commerçants qui n’ont posé aucun obstacle majeur tout au long du processus qui devait nous conduire à la détermination des prix pour notre région ». 
M. Baldé recueille aussi avec beaucoup de satisfaction les félicitations provenant des acteurs du commerce à l’endroit des hautes autorités du pays, pour avoir consenti un effort de 53 milliards FCFA de renonciation de taxes et d’impôts afin qu’on puisse arriver à cette baisse considérable des prix. C’est, dit-il, pareil aussi pour les associations de consommateurs qui se félicitent de voir les prix à la baisse, surtout pour les denrées qui ont été ciblées.
À compter de ce samedi 29 juin 2024, pour la région de Thiès, le prix du kilo de riz brisé ordinaire est à 415 FCFA, soit une réduction de 40 FCFA par rapport au prix précédent. Concernant l’huile de palme raffinée, à compter de la réunion de ce comité, les Thiessois achèteront le litre d’huile à 1010 FCFA, autrement dit, il a été, à ce niveau aussi, constaté une baisse de 105 FCFA sur le prix antérieur. Pour le sucre cristallisé, les consommateurs Thiessois achèteront désormais le kilo de sucre à 600 FCFA, soit une baisse de 50 FCFA par rapport au prix précédent.
Pour la farine, le gouverneur Baldé de préciser : « Nous avons aujourd’hui un prix qui est à 15400 FCFA le sac, soit 4000 FCFA de baisse par rapport au prix précédent ». Concernant le pain, à compter de ce jour, les consommateurs achèteront la baguette de 190 g à 150 FCFA, ce qui acte une baisse de 25 FCFA par baguette de pain. Le Gouverneur Oumar Baldé a félicité tous les acteurs qui ont pris part à ce processus, d’abord d’étude, de proposition et de validation des nouveaux prix des denrées de première nécessité.
Une chose est de fixer des prix, une autre chose est de veiller à leur application effective sur le terrain. Et de ce point de vue, indique M. Baldé, « nous n’avons pas d’hésitation à dire que nous aurons la posture qu’il faut, pour que ces prix-là soient respectés par l’ensemble de la chaîne de commerçants à Thiès. Nous veillerons d’abord par la sensibilisation à atteindre tous les grossistes, les demi-grossistes, les détaillants afin qu’ils aient les prix qui ont été retenus. Cette sensibilisation va impliquer les associations de consommateurs, les mouvements de la société civile et tous les autres acteurs territoriaux qui peuvent prêter main forte à l’administration d’État afin que nous ne nous retrouvions pas avec des commerçants qui ne vendent pas à ces prix ».
Au-delà de la sensibilisation, le gouverneur de Thiès, qui rappelle que «l’État reste l’État», a donné les instructions qu’il faut au service régional du Commerce de Thiès, renforcé par les trois services départementaux du Commerce de Thiès, Tivaouane et Mbour, pour que « des équipes de nos services descendent régulièrement pour procéder au contrôle de l’effectivité des prix ». Mais, dit-il, étant conscient, déjà, de l’attitude très responsable des commerçants grossistes, des demi-grossistes et des détaillants, orientés, en cela, par leur structure faîtière, l’Unacois, M. Baldé dit savoir que « nous n’aurions pas de difficultés particulières pour l’application de ces nouveaux prix ».
                                                      CHEIKH CAMARA.