18 mai 2024

Seneinfo

Restez toujours informé

L’ONU NOMME UN ÉMISSAIRE À DAKAR : LE SÉNÉGAL EST-IL EN DANGER ?

Si l’on s’en tient au journal Tribune qui donne la nouvelle, d’habitude, l’Organisation Onusienne nomme un émissaire spécial dans les pays en crise. Or, le Sénégal sous Diomaye n’est pas en crise d’autant que le nouveau pouvoir qui a consacré la chute du régime de Macky Sall vient de s’installer.

Notre source de nous informer que jeudi dernier, le Secrétaire général de l’Onu, Antonio Guterres à nommé l’ancien ministre des affaires étrangères, Ismaël Ould Cheikh Ahmed émissaire spécial de l’ONU au Sénégal. D’habitude, l’ONU nomme un émissaire spécial dans les pays en crise.

Si l’instance mondiale en vient à en nommer un au Sénégal, peut-on dire qu’il y ait problème ? .C’est tout comme si le pays serait placé sous u=surveillance et que les nouvelles autorités n’inspiraient pas confiance. La cause, on peut la deviner : discours de haine, de nationaliste et souverainiste aigues qu’ils ont prononcé toutes ces années.

L’émissaire spécial de l’ONU fournit de l’appui à de nombreux envoyés du Secrétaire Général engagés dans les pourparlers de paix ou dans la diplomatie de crise, tout en supervisant plus d’une douzaine de « missions politiques » des Nations-Unies sur le terrain ayant pour mandat d’aider les pays et les régions à résoudre pacifiquement de conflits, renseigne la même source.

ASSANE SEYE.