Après le placement de leur client sous contrôle judiciaire, les avocats de Ousmane Sonko ont fait le point. Me Bamba Cissé s’est réjoui de cette décision du Juge Samba Sall, mais il appelle à la vigilance.

“C’est une décision salutaire. Nous prenons cela comme un premier acquis. Mais estimons devoir rester vigilants parce que il y a une autre affaire d’appel à l’insurrection pour laquelle l’Assemblée nationale  a été saisie pour la levée de l’immunité de l’honorable député Ousmane Sonko.

Au-delà de cela, il y a une procédure pour laquelle il a été arrêté à stèle Mermoz et hier même la garde à vue a expiré à 16 heures. Il était normal, lorsqu’une garde à vue est terminée, qu’il soit libéré. Il a été maintenu du fait d’un mandat d’amener. Le mandat d’amener n’avait plus sa raison d’être, mais pour des exigences de sécurité, nous avons préféré que Sonko reste au niveau de la gendarmerie.

Le doyen des Juges a pris une ordonnance contraire au réquisitoire du procureur de la République. A l’entame, le procureur avait demandé le mandat de dépôt. Mais aujourd’hui le doyen des Juges a pris son contre-pied. En estimant que, compte tenu des éléments constitutifs du dossier, que je ne vais point révéler ici à la presse, devoir le mettre en liberté provisoire. Il s’agit d’une liberté provisoire sous contrôle judiciaire.”

igfm

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here