Les portes de l’hôpital Aristide Le Dantec ont été fermées le 14 août dernier au personnel soignant et aux malades pour cause de la réhabilitation de l’édifice.

Cependant, 55 corps sont encore conservés dans la morgue de l’hôpital le Dantec, comme le rapporte le journal Bés Bi. Il s’agit de 30 mineurs non identifiés et de 25 adultes. Les formalités administratives pour les inhumations sont en cours et ils seront enterrés lundi prochain.

Ces corps inconnus, ce sont le plus souvent des errants, des malades mentaux, des accidentés admis vivants ou après leur décès au niveau des hôpitaux, par le biais des sapeurs-pompiers. Parfois ramassés avec leurs pièces d’identité, parfois non, ils sont déclarés ‘‘inconnus’’ par les responsables des morgues, si aucun membre de leurs familles ne s’est présenté, durant tout le temps légal de conservation.