Le tribunal de Dakar a donné son verdict sur l’affaire Aida MBACKE, du nom de la femme inculpée pour avoir brûlé vif son mari en novembre 2020. Elle écope de 20 ans de réclusion criminelle, là où l’avocat général en avait requis 15.

Statuant sur le dossier, le juge a requalifiés les faits «d’assassinat» qui lui étaient initialement reprochés, en «meurtre», déclare un de ses avocats qui annonce qu’ils vont interjeter appel.

Les faits de crime passionnel remontent à novembre 2020. Selon Actusen, Aida MBACKE qui avait découvert que son mari Khadim Ndiaye avait épousé une Italienne en catimini, avait aspergé du liquide inflammable dans la chambre, sur le lit où se trouvait son mari. Ce dernier a succombé par la suite à ses blessures.