27 mai 2024

Seneinfo

Restez toujours informé

Indemnisation des victimes des événements de mars: “La décision sera purement politique”, Me Moussa Bocar THIAM

Plus de 50 dossiers ont été remis à l’agent judiciaire de l’Etat du Sénégal, pour indemnisation, dans le cadre des émeutes du mois de mars 2021. Me El hadji DIOUF qui fait partie des ces victimes, souhaite également que les auteurs soient identifiés, arrêtés et traduits en justice.

Selon Me Moussa Bocar THIAM, “s’agissant des personnes privées et des entreprises qui ont eu à être impactées par ces événements, il n’y a pas un texte qui prévoit des responsabilités systématiques, automatique de l’Etat”. Par contre, annonce-t-il, “nous sommes en train de recenser l’ensemble des demandeurs qui ont eu à nous solliciter avec des pièces, des preuves a l’appuie ; nous avons une cinquantaine de dossiers.”

L’agent judiciaire de l’Etat annonce par ailleurs que “la décision qui sera prise sera purement politique” et que “l’Etat, au niveau supérieur, va voir s’il pourra effectivement faire un geste humain.”

Pour Me El Hadji DIOUF qui fait partie des victimes, “l’Etat doit réparer les préjudices de ces agissements, de ces actes barbares et terroristes”. Il s’agit pour l’avocat d’indemniser les victimes comme on le fait en cas d’inondations et autres événements sinistres.