19 juin 2024

Seneinfo

Restez toujours informé

Barthélemy Dias renonce à son « doxantu » prévu ce jeudi

Le candidat de Yewwi Askan Wi pour la ville de Dakar, Barthelemy Diaz arrêté et malmené par la police de Dieuppeul alors qu’il se rendait tranquillement avec ses militants à Petersen dans le cadre de ses visites de proximité avait lancé un défi au Commissaire de Dieuppeul de réitérer son forfait s’il est courageux.

En effet Barthelemy Diaz qui avait prévu une autre visite de proximité ce jeudi à Petersen a défié le commissaire de Dieuppeul de se mettre sur son chemin. Une déclaration qui a suscité une grande inquiétude, d’autant plus le spectre de la violence pré-électorale pense toujours dans l’espace public.

Mais à la dernière minute, lors de l’émission « Faram Facce » Barthelemy Diaz a semblé avoir fait volte-face.
“Je préfère ne pas répondre par mépris à cette personne. Puisqu’on me coller l’étiquette de violent, j’ai renoncé à la caravane de demain (Ndlr : ce jeudi) si cela va susciter de la violence », a d’emblée lancé le maire au commissaire de Dieuppeul avant d’ajouter.

« Je ne suis pas quelqu’un de violent. J’ai été bien éduqué par les Abbés. J’ai fait le collège de la Cathédrale Sacré-Cœur Saint Michel. Je suis né et grandi à Sicap. Mais il faut savoir que je suis un boy Dakar“, a-t-il ajouté.

“J’avais prévu de me rendre – mercredi – à Dakar Plateau et à la Médina, le jeudi, il était prévu d’aller à Dieuppeul Derklé Castor pour rencontrer mon ainé Cheikh Gueye,  le vendredi – insha Allah – Parcelles Assainies et Grand Yoff. J’avais programmé de me rendre à la manifestation de Serigne Mahi Niass, Khalife général des Niassene, pour solliciter ses prières. C’était juste ça […]“, a détaillé Barthelemy Dias.

Senenews