Suite à la mort suspecte du talibé dans Daara au quartier Lansar de Touba, les résultats de l’autopsie et l’enquête ont livré leurs secrets. En effet, l’enfant âgé de 10 ans est décédé à la suite de coups reçus.

Entendu par les enquêteurs du commissariat de Ndamatou, le maître coranique arrêté après les faits, est passé aux aveux et a reconnu avoir infligé une correction à son élève coranique.

A en croire Seneweb, Ainsi, K. T puisque c’est de lui qu’il s’agit aurait fait croire aux enquêteurs que la victime n’avait pas maîtrisé sa leçon du jour. Mais l’affaire a mal tourné parce que l’enfant originaire de Pout a été blessé au niveau de différentes parties de son corps dont sa tête.