27 mai 2024

Seneinfo

Restez toujours informé

Saisies de drogues : ce que révèle le rapport 2021 de la police

Les données statistiques du rapport des activités de la police en 2021 montrent que les saisies record concernent le chanvre indien, avec la région de Thiès (929,1kg) en tête, suivie de Kolda (377 kg), Dakar (186,877 kg), Sédhiou (144,6 kg) et Diourbel (128,5 kg). Ces saisies ont été effectuées entre juin (18%), avril (17%) et mai (13%), correspondant à la levée des restrictions des mouvements des personnes à l’occasion de la lutte contre la pandémie du covid19.

D’après toujours le rapport de la police, différentes nationalités ont été impliquées dans ce trafic et les saisies opérées sur les nationaux sont les plus nombreuses avec 478 individus interpellés.

Par ailleurs, au Sénégal, ce trafic est marqué par la culture, le transit, la consommation pour le cannabis, mais aussi le transit et la consommation pour la cocaïne et l’héroïne ainsi que l’apparition des drogues de synthèse.

«Depuis plus d’une décennie, le chanvre indien est la drogue la plus répandue au Sénégal », selon le rapport. Ces saisies à tendance haussière du chanvre indien s’expliquent par divers motifs comme le développement de la culture de la variété dite « verte » ou « karones » avec la pluralité des zones de culture (zones dites « rouge » dans certaines parties du Sud du pays) et des points de débarquement au niveau du littoral dakarois (Rufisque, Yarakh, Mbao, Guédiawaye), de la petite côte (Mbour) et des îles « karones ».

Pour autant, note le rapport, l’institutionnalisation d’accords de partenariats de l’Ocrtis avec d’autres structures comme la Marine et les Douanes sénégalaises ont permis des enquêtes combinées. Elles ont abouti à l’interpellation par voies terrestre, aérienne et maritime, de plusieurs individus pour trafic et usage de drogues.

Libération