18 avril 2024

Seneinfo

Restez toujours informé

Plus de 200 Syriens quittent le camp de déplacés d’Al-Hol en Syrie

Fer de lance en Syrie de la lutte contre le groupe Etat islamique (EI), les forces kurdes gèrent plusieurs camps de déplacés où sont installés les milliers de civils ayant fui les batailles contre les djihadistes, mais aussi des familles de l’EI, notamment des étrangères et leurs enfants.
Les autorités kurdes, qui contrôlent des régions du nord et nord-est de la Syrie, ont commencé en juin à faire partir des dizaines de familles syriennes du camp d’Al-Hol, où s’entassent près de 70.000 personnes vivant dans le plus grand dénuement.
“La majorité” de ceux qui sortent n’ont “aucun lien avec l’EI”Dimanche, quelque 48 familles, soit plus de 200 personnes, ont quitté Al-Hol, pour rallier leurs villages de Hajine, Chaafa ou encore Baghouz, dans la province orientale de Deir Ezzor, a indiqué à l’AFP Cheikhmous Ahmed, responsable du dossier des déplacés au sein des autorités kurdes. « La majorité sont des enfants et des femmes, avec certains hommes », a-t-il précisé, assurant que « la majorité » de ceux qui sortent n’ont « aucun lien avec l’EI ».

webnews